Catégorie : Branche de la radiodiffusion

Signature par le SIRTI de la Charte relative à la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels

Il y a plusieurs mois, le CSA et les éditeurs audiovisuels, en lien avec le Secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des personnes handicapées, ont décidé de travailler de concert pour s’efforcer d’améliorer la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels, tant quantitativement que qualitativement.

Cet engagement s’est matérialisé par la rédaction d’une Charte comprenant plusieurs engagements ambitieux portant sur :

  • la valorisation des parcours individuels des personnes handicapées, dans leur diversité ;
  • la parole devant être donnée aux personnes handicapées pour parler d’autres sujets que leur handicap ;
  • la présentation du handicap de façon positive et inclusive et pas seulement compassionnelle.

Le SIRTI s’est impliqué tout au long du processus d’élaboration de ce texte afin qu’il réponde au mieux aux enjeux et spécificités du média radiophonique, et contribuer ainsi à faire en sorte que le regard de la société vis-à-vis des personnes handicapées change.

Le SIRTI se réjouit de l’aboutissement de ce travail et d’être signataire, ce jour, au Musée de l’Homme de la Charte relative à la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels, en présence d’Édouard Philippe, Premier ministre, Franck Riester, Ministre de la Culture, Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées et Roch-Olivier Maistre, Président du CSA.

Radiodiffusion / début des négociations pour une nouvelle convention collective

Vers une nouvelle convention collective de la Radiodiffusion : les partenaires sociaux entament les négociations


Une importante réforme des branches professionnelles, visant notamment à en réduire leur nombre, a été engagée par le Ministère du travail depuis plusieurs années. Celles, bien que nationales, constituées de moins de 5 000 salariés sont notamment ciblées par cette réforme et, sont invitées à fusionner avec d’autres ou à élargir leurs champ.
L’actuelle Convention collective de la radiodiffusion est concerné par cette situation puisque ne regroupant que les entreprises du secteur privé (hors les radios généralistes RTL, Europe 1 et RMC), elle atteint à peine les 5 000 salariés. 
Un accord de méthode a été signé le 17 janvier 2019. Il vise à encadrer les négociations portant sur la création d’une nouvelle convention collective regroupant l’ensemble des entreprises de radiodiffusion privées et publiques (Radio France). Il a été signé par les organisations professionnelles suivantes : CNRA, SIRTI, SMSP, SRN, SNRC et SRGP ainsi que les organisations syndicales CFDT et USNA-CFTC. 

Cet accord de méthode permettra ainsi d’inclure les radios dites « généralistes » et les radios de services publics au sein d’une grande branche radiodiffusion qui comptera plus de 12.000 salariés.
Les partenaires sociaux ont décidé d’engager les premiers travaux en cette fin d’année 2019, afin de respecter le calendrier établi par l’accord de méthode.


Le SIRTI rappelle que jusqu’à l’établissement d’un nouveau texte la CCN de la Radiodiffusion (IDCC 1922) continue de s’appliquer pour les seules structures actuellement couverte par son champ.