Catégorie : Communiqué

Communiqué du SIRTI / réaction aux annonces de F.RIESTER sur la réforme de l’audiovisuel

Communiqué de presse / septembre 2019

///

RÉFORME DE L’AUDIOVISUEL : LE SIRTI SE FÉLICITE DE LA SÉCURISATION DU MARCHÉ PUBLICITAIRE RADIO ET APPELLE DÉSORMAIS LE GOUVERNEMENT À INTÉGRER DES MESURES D’ACCOMPAGNEMENT DU MÉDIA DANS LE PROJET DE LOI

Le SIRTI salue la décision équilibrée du Gouvernement de maintenir le cadre réglementaire actuel s’agissant des offres promotionnelles de la grande distribution et de procéder à une ouverture partielle et encadrée de la publicité segmentée, en prenant en compte les propositions du SIRTI et du SNPTV, notamment s’agissant de l’interdiction de l’adressage local.

Ces mesures, annoncées par le Ministre de la Culture le 2 septembre à l’occasion de la présentation des grandes orientations du projet de loi « audiovisuel », permettent de sécuriser le marché publicitaire des radios indépendantes, et de la radio en général, en préservant la moitié de leur chiffre d’affaires national et local.

Après ces arbitrages importants, les débats sur le projet de loi débuteront dans les prochaines semaines au Parlement. Le SIRTI espère qu’à l’heure de la révolution de l’audio, le média radio ne sera pas le « grand oublié » de cette réforme d’envergure et invite le Gouvernement à prendre en compte les attentes des acteurs privés comme publics engagés dans une transition et des développements numériques.

Média de masse apprécié des Françaises et des Français, au même titre que la télévision, la radio est confrontée à des défis essentiels pour maintenir le lien et la proximité avec ses auditeurs.

Le SIRTI est pleinement disposé à travailler avec le Ministère de la Culture dans les prochains jours sur des enjeux aussi déterminants que l’exposition de la création musicale francophone, la concurrence des plateformes de streaming, la protection des droits attachés aux contenus radiophoniques ou encore l’accès libre, gratuit et anonyme de tous à la grande diversité de l’offre radiophonique française.

Pour Alain Liberty, Président du SIRTI : « Nous saluons la décision du gouvernement qui a suivi l’accord interprofessionnel signé par le SNPTV et le SIRTI favorable à l’ouverture de la publicité segmentée mais encadrée de manière à protéger les médias locaux. Sur le besoin de modernisation des dispositions d’exposition de la musique francophone à la radio, le ministre a invité tous les acteurs présents à engager des discussions interprofessionnelles avec l’industrie musicale, nous appelons à une véritable concertation. Le SIRTI a su prendre ses responsabilités sur un sujet aussi important que la remise en question du modèle économique des radios indépendantes, nous attendons de tous la même attitude constructive. ».

Lancement du DAB+ dans les Pays de la Loire

Communiqué du SIRTI 

RADIO NUMÉRIQUE EN DAB+ 

LANCEMENT DANS LES PAYS-DE-LA-LOIRE, LE SIRTI SE FÉLICITE DE L’ARRIVÉE DE  28 RADIOS INDÉPENDANTES

Dans le cadre du déploiement progressif du DAB+ en France, les auditeurs peuvent dès à présent écouter la radio numérique dans une nouvelle région : les Pays-de-la-Loire. Après Paris, Marseille, Nice, les Hauts-de-France, l’Alsace et la grande métropole lyonnaise, le DAB+ a démarré le 2 juillet dans trois agglomérations des Pays-de-la-Loire : La Roche-sur-Yon, Nantes et Saint-Nazaire.

28 radios indépendantes y seront présentes. Parmi elles, 7 radios émettront pour la première fois en DAB+ : RCA, Radio Caroline, Forum, Vibration, Radio Bonheur, Océane FM, Oxygène Radio.

Ces radios s’ajoutent aux 71 radios indépendantes qui émettent déjà en DAB+. La prochaine zone où les auditeurs pourront écouter la radio en DAB+ sera Rouen, dès la rentrée.

La vitesse de déploiement du DAB+ est essentielle pour suivre l’accélération du taux d’équipement des Français. En effet, selon l’Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers, le taux d’équipement en postes DAB+ est passé en 2018 de 8% à 13% de la population, soit une progression de 60 % en un an.  Et si aujourd’hui, seulement 9 % des autoradios sont compatibles en DAB+, le dépassement du seuil des 20% de la population couverte a rendu obligatoire l’intégration de la technologie DAB+ dans les véhicules neufs et les récepteurs de radio. Le taux d’équipement devrait donc progresser très rapidement.

Le SIRTI se félicite de la forte présence des radios indépendantes et réaffirme leur engagement dans le déploiement du DAB+, condition essentielle de la souveraineté culturelle et numérique de l’État. La radio numérique terrestre est la seule à garantir une réception, libre, gratuite et anonyme. Le SIRTI rappelle donc l’importance de la promotion du DAB+ auprès du grand public comme cela avait été le cas pour le déploiement de la télévision numérique terrestre.

AG 2019 / 6 interviews exclusives réalisées par notre partenaire A2PRL

À l’occasion de notre Assemblée Générale 2019, notre partenaire A2PRL a réalisé 6 interviews exclusives.

Le Président du CSA, Roch-Olivier Maistre, le Conseiller du CSA en charge de la radio, Nicolas Curien, la Députée Aurore Bergé, la directrice du pole média et digital de l’IFOP Isabelle Trevilly, le Président du GIE Les Indés Radios, Jean-Eric Valli et le Président du SIRTI, Alain Liberty répondent aux questions de Sylvain Athiel.

Ces 6 capsules sont à retrouver sur notre espace soundcloud.

Lire la suite

DAB+ métropolitain, le communiqué du SIRTI

Avec 3 radios indépendantes sélectionnées dans l’appel métropolitain, le SIRTI appelle le régulateur à rétablir l’équilibre dans les appels en Région.

Le SIRTI et les 169 radios indépendantes qu’il représente prennent acte de la publication par le CSA des 24 radios sélectionnées dans le cadre de l’appel métropolitain. Sur les 16 radios indépendantes candidates[1], 3 ont été retenues : Air Zen, Latina et M Radio.

L’arrivée de ces radios et de l’ensemble des radios nationales privées ou publiques qui composent le paysage audiovisuel français est une bonne nouvelle pour le déploiement et l’adoption de cette révolution de la diffusion de la radio que représente le DAB+.  Les radios sélectionnées vont pouvoir émettre en 2020 sur 70 % du territoire ainsi que sur les axes autoroutiers, tandis qu’en parallèle, les grandes agglomérations sont couvertes progressivement depuis 2014[2] via des appels régionaux pour couvrir l’ensemble des régions en 2023.

Pour Alain Liberty, président du SIRTI : « Nous sommes satisfaits que trois radios aient été sélectionnées pour cet appel métropolitain. L’ensemble des Français va donc pouvoir découvrir une offre de radio enrichie de formats nouveaux et uniques en complément des radios nationales.  Nous regrettons que d’autres formats de radios indépendantes n’aient pas été sélectionnés, mais nous comptons sur le CSA pour rétablir l’équilibre lors des appels régionaux où de nombreuses radios indépendantes sont candidates. ».

Dans les mois qui viennent, le CSA doit en effet sélectionner les radios qui pourront émettre en DAB+, dans 17 grandes agglomérations françaises[3]. 130 radios indépendantes ont candidaté et 71 radios indépendantes émettent déjà en DAB+ à Paris, Marseille, Nice, Lille, Lyon et Strasbourg. Ces radios locales, régionales, généralistes et thématiques sont pionnières de cette technologie et jouent donc un rôle essentiel dans l’accélération de son déploiement. Leur apport est essentiel pour offrir aux auditeurs une plus grande diversité de radios, évitant ainsi une simple duplication de l’offre radio FM en numérique.

[1] Chante France, Jazz Radio, Générations, Latina, Melody, M Radio, OUI FM, Radio Bonheur, France Maghreb 2, Sud Radio, Virage, Radio Crooner, Radio Maria France, Radio Pitchoun, Yin, Air Zen.

[2] Le déploiement du DAB+ a  commencé  en  2014  avec  le  début des émissions à Paris, Marseille et Nice et va se poursuivre  jusqu’en  2023.  D’ici-là, plusieurs  villes  profitent  déjà  ou  vont  pouvoir  bénéficier  d’une  offre  DAB+  dans  leur  région  (comme  l’Alsace  et  la  région  lyonnaise depuis le 5 décembre ou les Hauts-de-France depuis le 20 juin dernier).

[3] Toulouse, Bordeaux, Bayonne, Pau, La Rochelle, Dijon, Besançon,  Grenoble,  Saint-Étienne,  Annecy,  Chambéry,   Annemasse,   Toulon,   Avignon,   Tours,   Orléans et Poitiers

RADIO DAB+ : PLUS DE 20% DE LA POPULATION COUVERTE GRÂCE AUX RADIOS INDEPENDANTES.

RADIO DAB+ : PLUS DE 20% DE LA POPULATION COUVERTE GRÂCE AUX RADIOS INDEPENDANTES.

Avec 71 radios déjà diffusées en DAB+ et 16 radios candidates au niveau métropolitain, le SIRTI rappelle le rôle moteur des radios indépendantes dans le déploiement de la radio numérique terrestre.

Le SIRTI et les 169 radios indépendantes se félicitent de l’annonce imminente par le CSA du dépassement du seuil de 20% de la population française couverte par le DAB+, à partir duquel les constructeurs sont obligés d’équiper dans les 18 mois tous les postes de radio d’une puce DAB+. Ce moment, attendu depuis longtemps, est à porter en grande partie au crédit des radios indépendantes et va enfin permettre aux auditeurs de s’équiper plus facilement (en 2017, seulement 8 % des individus étaient équipés en poste DAB+ et 8 % des autoradios étaient compatibles avec cette norme).

Cette annonce est rendue possible grâce à l’engagement sans faille des radios indépendantes depuis plus de 10 ans. En effet, 71 radios indépendantes émettent déjà en DAB+ à Paris, Marseille, Nice, Lille, Lyon et Strasbourg, soit 42% de l’offre de radios disponible, et bientôt 50% avec le démarrage de Nantes et Rouen prochainement. Ces radios locales, régionales, généralistes et thématiques supportent pour beaucoup d’entre elles depuis plusieurs années, sans aucune aide publique, les coûts d’une double diffusion FM/DAB+. Pionnières de cette technologie, elles jouent donc un rôle essentiel dans l’accélération de son déploiement.

Demain, les radios indépendantes vont poursuivre leur engagement dans le déploiement du DAB+ au niveau local et au niveau national. Leur apport sera essentiel pour offrir aux auditeurs une plus grande diversité de radios, évitant ainsi une simple duplication de l’offre radio FM en numérique. Ainsi, 16 radios indépendantes se sont portées candidates à l’appel aux candidatures métropolitain lancé par le CSA pour couvrir les axes autoroutiers et les principales agglomérations, espérant ainsi offrir aux auditeurs de nouveaux programmes, partout en France : Chante France, Jazz Radio, Générations, Latina, Melody, M Radio, OUI FM, Radio Bonheur, France Maghreb 2, Sud Radio, Virage, Radio Crooner, Radio Maria France, Radio Pitchoun, Yin, Air Zen. Parmi celles-ci, 11 sont des radios déjà existantes en FM, 3 sont accessibles uniquement en digital, et 2 sont des créations.

Pour Alain Liberty, Président du SIRTI : « Le DAB+ est une véritable révolution de la radio, celle-ci – comme celle de la FM dans les années 80 – est portée par les radios indépendantes. C’est très exaltant, cela va redonner de la créativité à la radio ! Les auditeurs en seront les premiers bénéficiaires avec une offre enrichie, gratuite,d’une qualité et simplicité d’écoute inconnues jusqu’alors. Les radios indépendantes qui constituent la première audience de France, jouent un rôle moteur à la fois au niveau national et au niveau régional, il nous semble important de le rappeler alors que le CSA doit bientôt se prononcer sur la sélection des radios retenues dansl’appel métropolitain. Nous réitérons également nos demandes d’engagement des radios publiques et de leur autorité de tutelle ainsi qu’un soutien explicite et concret des pouvoirs publics dans cette transition numérique de la radio. »

181218_SIRTI_ 5 points-clés_DAB+_def