LE SIRTI ET LOCALES.TV DÉFINISSENT LES CONDITIONS DE LA CRÉATION D’UN STATUT POUR LES MÉDIAS AUDIOVISUELS LOCAUX PRIVÉS

Communiqué

LE SIRTI ET LOCALES.TV DÉFINISSENT LES CONDITIONS DE LA CRÉATION D’UN STATUT POUR LES MÉDIAS AUDIOVISUELS LOCAUX PRIVÉS

Dans la poursuite des réflexions et travaux engagés lors des premières Assises de l’Audiovisuel local, le SIRTI et locales.tv ont défini, après concertation avec les principaux médias privés audiovisuels locaux, un cadre au lancement de la labellisation de l’audiovisuel local. Ces propositions seront soumises au Gouvernement, au Parlement et à l’ARCOM.

Dans un contexte de transformation des modes d’accès aux médias et à l’information, de concentration des acteurs audiovisuels et d’une défiance envers les institutions démocratiques, il apparait plus important que jamais d’accompagner et de soutenir les éditeurs de l’audiovisuel local privé.

La labellisation des médias audiovisuels locaux, proposition issue des Assises de l’audiovisuel local organisées en novembre 2021, est un instrument essentiel pour le maintien et le développement d’une offre d’information locale pluraliste et dynamique au cœur de l’ensemble des territoires.

Pour concrétiser cette demande, le SIRTI et locales.tv ont réalisé des groupes de travail avec leurs adhérents et ont échangé avec les principaux acteurs de l’audiovisuel local afin d’aboutir à un cadre définissant les conditions d’accès à la labellisation.

Rappelons que cette labellisation vise à ouvrir pour les médias concernés un ensemble de mesures adaptées permettant de garantir leur pérennité et leur autonomie comme par exemple l’accès à un fonds de soutien à la diffusion hertzienne, une fiscalité incitative avec notamment un crédit d’impôt pour les annonceurs des médias audiovisuels locaux et/ou un taux de TVA réduit sur les subventions, recevoir une aide à l’innovation, faciliter l’accès à une reconnaissance comme service de presse en ligne de leurs sites internet d’actualité, avoir une visibilité garantie dans leur reprise par les FAI ou un dispositif de formation spécifique.

Un réflexion a été menée autour des critères de labellisation afin de garantir la pertinence de la mesure dans le contexte d’information dans les territoires. Ces critères portent ainsi sur le fait de disposer d’une autorisation hertzienne d’émettre, de ne pas bénéficier de la contribution à l’audiovisuel public, de proposer une couverture et un traitement de l’information locale destinée à une zone locale définie, ou des exigences liées à la production de contenus locaux.

La labellisation pourra aussi impliquer la signature par les médias bénéficiaires d’une Charte des médias audiovisuels locaux intégrant des engagements RSE, charte qui serait mise en place par un comité de déontologie.

La labellisation des médias locaux serait confiée à une commission composée de représentants d’organisations professionnelles représentatives du secteur, de représentants du Ministère de la Culture, du Ministère de la Cohésion et des Territoires, du Ministère du Budget et de l’ARCOM.

Après la transmission de ces préconisations au Gouvernement, au Parlement et l’ARCOM, le SIRTI et locales.tv attendent d’engager rapidement une réflexion avec l’ensemble des parties-prenantes pour donner à l’audiovisuel local, un statut, une protection et un soutien. Les États Généraux de l’information promis par le Président de la République lors de sa campagne devraient être l’occasion de soumettre ces préconnisations et la protection des médias audiovisuels locaux à la discussion.

Augmentation du Smic légal au 1er mai 2022

En raison de l’importante inflation constatée pour le 1er trimestre 2022, supérieure à 4%, le Smic légal a été revalorisé par le Gouvernement à compter du 1er mai 2022.

Le Smic est donc augmenté à 10,85€ brut de l’heure, soit 1 645,58€ brut par mois (contre 1 603,12€ brut depuis le 1er janvier 2022) pour un salarié à 35 heures.

Avec cette nouvelle augmentation, le SIRTI attire l’attention de ses adhérents sur le fait que le Smic légal se situe au-dessus des minimums conventionnels pour les indices 120 à 126 de la grille des salaires de la radiodiffusion. Il invite donc à ajuster, à la hausse, les salaires des salariés concernés.

Le SIRTI engagé aux côtés du CLEMI pour l’appel à projet “une webradio, un parrain”

Le SIRTI est heureux d’accompagner le Ministère de l’Education nationale et le CLEMI dans le cadre de l’appel à projet “une webradio, un parrain”.

Nous proposons aux radios adhérentes une Foire aux Questions.

/// Foire aux Questions de l’appel à projet « Une webradio, Un parrain ///

> Qui est à l’origine de l’appel à projet ?

Le Ministère de l’éducation et le CLEMI sont à l’origine de cet appel à projet qui s’inscrit dans le PLAN FRANCE 2030. Ce plan doté de 30 milliards d’euros déployés sur 5 ans, vise à développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir.

1,4 millions d’euros seront investis au sein de cet appel à projet pour fournir aux collèges qui vont y répondre les équipements nécessaires à la création d’une webradio.

Dans le cadre de cet appel à projet, le terme webradio doit s’entendre comme tout dispositif permettant la captation, le montage et l’éditorialisation de contenus de diffusion sur tous supports.

> Quel est l’objectif de l’appel à projet ?

L’objectif est que chaque collège non équipé développe sa propre webradio afin d’apprendre aux élèves à se servir du matériel électronique et à travailler leur aisance à l’écrit et à l’oral.

En effet, diffuser une webradio permet à chaque élève participant au projet de développer des compétences fondamentales comme lire, écrire, s’exprimer, argumenter, réfléchir et exercer son esprit critique.

Ce projet permettra également d’entretenir des rapports différents avec les enseignants qui animent le projet.

Son ambition est plus globalement de développer la citoyenneté numérique des élèves en renforçant l’éducation aux médias et à l’information.

On peut se satisfaire que notre média, la radio, soit positionné au cœur de ces enjeux fondamentaux. 

> Qu’est-il attendu des parrains ?

Le parrain, un acteur de la presse ou des médias, s’engage à mettre à disposition essentiellement du temps. Du temps de ses techniciens ou/et de ses journalistes pour accompagner les élèves dans la fabrication de l’information et la gestion de la webradio.

> Comment devenir parrain ?

Le SIRTI, partenaire de ce projet assure la coordination du projet pour les radios indépendantes.

Nous vous invitons à envoyer un e-mail à Léa Boccara à l’adresse suivante : boccara@sirti.info. Elle relayera votre volonté de parrainer un collège au coordonnateur académique du CLEMI qui prendra attache avec vous.

Il est aussi possible qu’une sollicitation de parrainage provienne directement d’un établissement scolaire. Si cela devait être le cas, nous vous invitons également à nous en informer.

> Qui accompagne les parrains durant le projet ?

Chaque parrain sera en lien avec le coordonnateur académique du CLEMI et avec la collectivité territoriale du collège parrainé.

> Quelle est la période de candidature ?

Il est possible de candidater pour être parrain d’un collège dans votre zone géographique jusqu’au 11 mai 2022 inclus.

> Y-a-t-il des aides financières pour les médias qui deviendraient parrain ?

Les médias qui parraineront un collège ne disposeront pas d’aide financière directe. Cet appel repose pour les parrains sur le bénévolat et le volontariat.

Le budget engagé par l’État vise à l’équipement des établissements scolaires. 

AG 2022 du SIRTI : TROIS NOUVEAUX ADMINISTRATEURS ÉLUS

Communiqué / 31 mars 2022

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SIRTI : TROIS NOUVEAUX ADMINISTRATEURS ÉLUS

Alors que le SIRTI vient de clôturer son Assemblée Générale, trois administrateurs ont été élus.

Le SIRTI a fait le bilan de ses travaux auprès de ses adhérents lors de son Assemblée Générale ce jour. De nombreuses actions ont été menées par le Syndicat pour soutenir les radios indépendantes autour de trois enjeux : les contenus (demande de labellisation des médias audiovisuels locaux, convention collective de la radio, évolution des quotas de chansons d’expression francophone, etc.), la diffusion (déploiement du DAB+ et demandes d’aides à la diffusion par exemple) et le financement (des secteurs interdits de pub TV, concurrences locales, recettes publicitaires de Radio France, etc.).

L’Assemblée Générale a procédé au renouvellement partiel de son Conseil d’Administration, ont été élus ou réélus :

  • Aude Binder, DKL Dreyeckland ; réélue
  • Patricia Daudruy, Radio Scoop. élue
  • Sébastien Joly, Rossel Radio ; élu

Le Conseil d’Administration du SIRTI est donc à présent composé de :

  • Christophe Schalk, Top Music – Président ;
  • Philippe Vives, Sud Radio – Secrétaire national en remplacement de Christophe Schalk depuis février 2022 ;
  • Aude Binder, DKL Dreyeckland – Trésorier ;
  • Aurélie Bertereau, Hit West ;
  • Olivier Fabre, 100% Radio ;
  • Régis Picot, Radio VFM ;
  • Sébastien Joly, Rossel Radio ;
  • Patricia Daudruy, Radio Scoop.

Cette Assemblée Générale a également été l’occasion de rappeler les enjeux à venir autour du média radio, avec notamment la remise à venir des orientations sur la labellisation au Ministère de la Culture après consultation de la filière ainsi que le maintien d’une vigilance sur l’évolution du modèle publicitaire (maintien des secteurs interdits et équilibre du marché publicitaire public-privé).